UNE STRATEGIE, POUR QUOI FAIRE ?


Proposons tout d’abord deux définitions :

La stratégie est « La détermination des buts et des objectifs à long terme d’une entreprise et l’adoption des actions et des allocations de ressources nécessaires pour atteindre ces buts1. »

Elle peut aussi se définir comme « la mise en algorithme de l’optimisation des paramètres des différentes fonctions de l’organisation qui permettront de parvenir à une fin déterminée » (J.-F.D.)


La stratégie des organisation peut être comprise et conçue de différentes manières. Selon la culture des dirigeants ou de l’organisation elle-même, la stratégie sera vue sous une angle ou un « prisme » différent.

De nombreux auteurs de référence2 ont travaillé sur les différentes perspectives stratégiques et il semble bien qu’en fonction des paramètres et des situations, la perspective idéale varie.

C’est en tout cas au dirigeant, à celui qui a la charge d’acquérir un but, que revient l’arbitrage stratégique.

Depuis toujours, la question qui se pose au responsable stratégique est donc de savoir dans quelle mesure il est possible d’anticiper l’acquisition d’un but déterminé, malgré les incertitudes et la complexité des situations.

 

 

1Citation de Alfred CHANDLER

2– R. WHITTINGTON, What is Strategy – And Does it Matter ?, International Thomson, 1993/2000
  – H. MINTZBERG, B. AHLSTRAND et J. LAMPEL, Safar en pays stratégique, 2ème éd., Pearson 2009
  – S. CUMMINGS, D. WILSON, Images of Strategy, Sage, 2003
  – F. FRERY, art. « Propositions pour une axiomatique de la stratégie », dans P. JOFFRE, J. LAURIOL et A. MBENGUE (eds), Perspectives en management stratégique, EMS 2005, pp. 17-36

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *